Aller au contenu. | Aller à la navigation

Jardins Partagés
Vous êtes ici : Accueil Commune Autres services Jardins Partagés
CORONAVIRUS

corona.jpg

Communiqués
Avis à la population

 

A partir du 22 octobre
Bulletin communal

ACCUEIL EXTRASCOLAIRE

NOUVEAUX N° TEL
Se connecter


Mot de passe oublié ?
Cultes

agenda paroissial (cliquez sur l'image)
Mondossier

Imprimez vos certificats à la maison !
 
Actions sur le document

Permaculture et jardin partagé de Post ont plus que jamais pris racine !

La belle aventure qui réunit de joyeux jardiniers dans la dynamique de la permaculture continue de plus belle !

Pour rappel, le jardin potager de Post trouve ses origines en 2012 dans le cadre d’un projet intergénérationnel proposé par la Commune d’Attert sur l’ancien terrain de foot de Post.

Au départ, quelques parcelles se dessinent et sont travaillées individuellement par des villageois motivés.

 

En 2016, le jardin perd un peu de son ardeur puis prendra un nouveau souffle grâce au partage de projet d’initiatives personnelles dans la commune d’Attert présentés lors de la fête du Parc Naturel. Ce projet relatait l’expérience d’une pratique individuelle de la permaculture. Suite à cette présentation une nouvelle orientation va dynamiser l’équipe des anciens tout en permettant l’arrivée de nouveaux adhérents attirés par un mode de culture respectant le vivant par son éthique et ses principes.

 

L'éthique appliquée dans notre jardin est celle de la permaculture :

1. Prendre soin de la nature en l’observant, en l’accompagnant dans sa productivité sans la brusquer et en la respectant dans tous ses principes vivants (pas de pesticide, pas d’engrais chimique) respect de la biodiversité. “Nourrir la terre qui nous nourrit”

2. Prendre soin de l’humain. Dans notre cas, intégrer plutôt que séparer en disposant les bons éléments aux bons emplacements. Des relations se mettent en place entre les éléments, lesquels peuvent alors se renforcer mutuellement. Ce principe s’applique à nous jardiniers dans la pratique de notre travail et la convivialité des participants.

3. Partage équitable dans notre cas, cela se traduit aussi bien par l’apport spécifique des ressources de chacun, des échanges dans les tâches de jardinage à accomplir et le partage des récoltes. Remercier l’abondance et distribuer le surplus car la permaculture utilise des méthodes de production permettant d’avoir de très bons rendements, que ce soit au niveau des légumes, des plantes aromatiques, des fleurs et espérons-le, arbustes à baies et fruits rouges et arbres fruitiers dernièrement plantés.

Cultiver ensemble dans le respect crée un sentiment d’appartenance collectif.

 

Imaginez la permaculture comme une boite à outils qui aide à prendre exemple sur la nature pour créer des milieux les plus autonomes, durables et résilients possibles.

 

2017, le pari est lancé ! Un premier plan du nouveau projet est réalisé et présenté à la Commune.

 

Les parcelles se mêlent, des buttes sont érigées, les chemins se profilent et petit à petit  un nouveau potager prend forme.

Très vite dans notre pratique nous nous sommes rendus compte qu’un plan d’implantation ne suffit pas car cela ne respecte pas forcément les besoins énergétiques du jardin.

Des questions restent en suspens.

 

·         Comment gérer les principaux acteurs tel que l’eau (pour les arrosages ou les écoulements si inondations…) ?

·         Comment promouvoir la diversité des insectes et autres auxiliaires du jardin indispensables à la pollinisation ?

·         Comment pratiquer la meilleure orientation en fonction de l’ensoleillement du terrain? Et bien d’autres questions concernant l’organisation et la gestion du jardin partagé en permaculture restent à résoudre.

 C’est pourquoi, fin 2017, un membre de l’équipe des joyeux jardiniers décide de suivre la formation certificative «Cours de Conception en Permaculture » donnée par Nature Attitude à Anlier, cela jusqu’en juin 2018. Suite à cette formation un design en permaculture va être créé, ce projet consiste à pré-penser les éléments du jardin pour une mise en relation harmonieuse et efficace des différents éléments, une optimisation des flux énergétiques, un phasage… ce travail a demandé un investissement initial important, jeu qui en vaut la chandelle car le design permet de faire l’économie de beaucoup d’erreurs et de viser au plus juste dans le contexte observé au jardin partagé de Post.

 

Bien penser les différentes zones pour s’épargner du travail, placer judicieusement les différents éléments qui composent le jardin cultivé en permaculture.

            Zone 0 : zone centrale celle autour de laquelle s’organise toutes les activités, par exemple la maison ou dans notre cas la cabane à outils puisque nous sommes un jardin partagé.

            Zone 1 : zone la plus fréquentée, on va y placer plants, semis … qui réclament le plus de soins ou ce dont on a besoin le plus souvent.

            Zone 2 : nécessite de l’entretien mais un peu moins de visite, on peut y mettre le potager, le poulailler, le compost, des haies brise-vent

            Zone 3 : les grandes cultures, le verger, une petite mare pour attirer la diversité des insectes, auxiliaires du jardin et respecter la biodiversité

            Zone 4 : zone semi-sauvage possible grâce à la proximité de la forêt dont nous récoltons du bois en putréfaction et des champignons. S’y trouve également une zone communale à l’arrière du jardin où sont déversés des feuilles mortes d’automne et autres pouvant servir à nourrir le jardin.

Zone 5 : sauvage, sans intervention de l’humain où la nature y évolue librement. D’un point de vue éthique, si l’on veut prendre soin de la Terre, il est important que tout l’espace ne soit pas utilisé pour satisfaire les besoins humains. Dans cette zone, l’humain observe et apprend explique Bill Mollison, l’un des fondateurs de la permaculture. « C’est un endroit adapté pour la méditation ».

 

Ce recentrage a permis, en 2018 de voir les premiers arbres fruitiers offerts dans le cadre du plan Maya agrémentant ainsi notre zone verger, … encore merci au Parc Naturel.

 

En 2019, notre objectif a été d’implanter les nouveautés à apporter au potager selon les principes de permaculture. Cela a amélioré notre production de légumes variés, … de bons résultats aussi bien sur le plan économie d’énergie, que relations humaines. Nous avons continué les plantations dans notre verger ainsi que celles des arbustes fruitiers brise-vent. La création de bacs triangulaires grillagés à leur base protège nos cultures de l’invasion des petits rongeurs. Ceux-ci forment une étoile autour du signe Yin Yang de notre espace de convivialité au centre de notre jardin partagé. Des allées aménagées parachèvent des chemins de désir facilitant la circulation dans le jardin sans oublier le travail réalisé précédemment ainsi que des bacs individuels et des parcelles d’expérimentation pour d’autres façons de cultiver laissés au libre choix de chacun.

 

Un autre cadeau précieux et indispensable fut celui offert par la Commune en mai 2019 d’un abri de jardin qui nous permet de nous installer dans notre zone 0 ou centrale. Enfin, nous pouvons nous abriter des averses et y ranger notre matériel. Les Joyeux jardiniers sont vraiment reconnaissants à l’Equipe communale qui par cet investissement permet de contribuer au respect de notre planète dans un mieux vivre ensemble, de cultiver dans le respect en s’alimentant sainement et en créant un sentiment d’appartenance collectif. C’est pourquoi toutes ces raisons nous donnent envie d’inviter et d’accueillir de nouveaux membres dans notre équipe. Vous y serez les bienvenus que ce soit pour vous délasser, y apprendre des techniques de jardinage en permaculture ou simplement pour poursuivre l’implantation de notre nouveau design et des différents éléments qui composent les 5 zones du jardin partagé de Post.

 

En 2020, nous projetons outre l’installation de nouvelles parcelles complétant le design, d’installer une petite mare, de prévoir un espace de plantation de légumes perpétuels, une serre pour réaliser nos semis, trouver et installer un système de récupération d’eau de pluie et poursuivre notre synergie interactive et harmonieuse entre l’Humain et la Nature.

 

Venez nous rejoindre les samedis de 14h15 à 17h.

Pour tout contact ou renseignements Mme Danielle Godart 0492518659.

 

Réf. :    Carine MAY “ Le guide de la permaculture, pour une abondance naturelle” Terre

vivante 2014

Les Amis de la Terre “Permaculture. De la nature à la culture” Saluterre 116 – 2015

 

Actions sur le document
Lutte contre le Coronavirus

cliquez sur l'image

Merci pour votre solidarité
Administration

Administration communale d'Attert

107 Voie de la Liberté

6717   Attert

 tél : 063 / 24 27 70

fax : 063 / 24 27 71

mail : administration@attert.be

Ouverture des bureaux :        

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi

de 8h30 à 11h45

et mercredi et vendredi de 13h30 à 16h30

Permanences du samedi matin 2020

(25 janvier, 15 février, 28 mars, 25 avril,

16 mai, 27 juin, 26 septembre, 24 octobre,

21 novembre et 12 décembre) de 9h à 11h30

ANNULATION PERMANENCE

SAMEDI 24 OCTOBRE 

la commune ...
« Octobre 2020 »
Octobre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Point pension

VRAC CAR

 

Date du passage de la Vrac Car à Attert devant le Cothurne, Voie de la Liberté

 à partir de 17h

2019 : 2 et 23 avril, 7 et 21 mai, 4 et 18 juin, 23 et 30 juillet, 20 et 27 aout, 3 et 17 septembre, 2 et 15 octobre, 5 et 19 novembre, 3 et 17 décembre

2020 : 7 et 21 janvier, 4 et 18 février, 3 et 17 mars

 
Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.